Dans l'intimité d'un dispensaire

L'exposition permanente au Dispensaire de La Corne propose un survol intimiste
d'une page importante de l'histoire de la santé au Québec. Notre concept s'appuie
sur une collection unique: les objets personnels et professionnels d'une infirmière
de colonie qui a pratiqué en Abitibi pendant 40 ans, de 1936 à 1976. De son vivant, Gertrude Duchemin souhaitait que son dispensaire soit un jour transformé en lieu de commémoration de la profession d'infirmière de colonie. Pour cela, elle a légué ses documents, ses objets personnels et ses outils de travail, tous témoins de sa vie.

Le Dispensaire de la garde vous convie à une sorte de voyage dans le temps balisé par plusieurs stations qui correspondent à autant de secteurs de la maison. Chacune des pièces s'applique à nous placer dans l'atmosphère d'une époque et d'un sujet particuliers. Nous traversons, en compagnie de Gertrude, la vie des infirmières de colonie tout en jetant un regard panoramique sur l'histoire du système de santé québécois. Cette mise en scène vise à présenter le rôle essentiel de la garde-malade dans un contexte de colonisation.


Visiter le Dispensaire
(soyez patients, il y a plusieurs images)